Ayuthaya, Lobpuri & Sukhothai

Après 2 jours et 3 nuits à Bangkok, on prend le train pour Ayuthaya avec un certain soulagement. C’est too much pour nous. Trop chaud, trop étouffant, trop de traffic…

Sur le quai, on rencontre un couple de Rotterdam qui vient passer quelques semaines en Thaïlande.
Ils nous demandent ce que l’on fait dans la vie, et on est bien forçés de dire : “Plus rien” ! Et lui nous répond “Je suis clown”. Hein ? Tu plaisantes ? Ben non. Ça doit être saoulant pour lui d’entendre ça !
Mais on est vite séparés car nous ne sommes pas dans le même wagon.
Et arrivés à Ayuthaya on ne les voit pas descendre…C’est vrai qu’il est marrant ce mec, il a loupé l’arrêt ! Ou ils ont choisis de ne pas aller au même endroit que nous finalement 🙂

On prend possession de notre jolie chambre au Baan Lotus Guesthouse. Un hostel composé de petites maisons en tek sur pilotis, autour d’un bassin de lotus. Enfin ce qu’il en reste après les inondations, mais ça reste très sympa.
Ici les dégâts restent visibles si on y prête attention. D’ailleurs le bas des socles des temples ont été blanchis par l’eau.

Oui parce que l’intérêt d’Ayuthaya réside dans ses nombreuses ruines de temples khmers, disposés pour la plupart dans l’île cerclée de canaux. C’est donc tout naturellement que, pour ne point se fatiguer, on fait le tour en bateau en fin d’après-midi !

Le soir on dîne sur le marché de nuit avec 2 couples français, partis pour plusieurs mois aussi.

Le lendemain on fait un tour approfondi mais à vélo. Très chouette, tellement que bien entendu on finit par se perdre…Mais les thaï se plient en 4 pour nous aider et on arrive pile à l’heure pour rendre nos vélos.

Jour suivant : direction Lobpuri. Avec 1h30 de retard, normal quoi, c’est les trains thaï.
Lobpuri est certes une destination qui n’est pas incontournable mais reposante. Il y en effet beaucoup moins de touristes et d’effervescence.
On y voit aussi des ruines de temples d’inspiration kmères, et bien entendu les singes qui y vivent un peu partout, jusque devant les fenêtres de notre guesthouse.
Mais lors de nos visites il semblerait que ce soit nous l’attraction. Une classe entière avec son prof veut nous prendre en photo avec eux, puis sans eux, et comme ci, et comme ça…Ca les fait beaucoup rire, manifestement nos minois sont risibles…Ceci dit je peux le comprendre hein…:)

Comme on a pas vu assez de temples comme ça on part le lendemain pour Sukhothai, avec bien entendu un train qui a 2h de retard.
On passera donc le jour de nos 13 ans dans le train et le bus pendant 7h. Cool !…Mais le trajet en train est sympa, accompagné de français recontrés à Lobpuri.
Dans les trains, les thaï passent et repassent sans cesse pour vendre des fruits, des plats, boissons…Ma foi, on y mange bien ! Et surtout, toujours pour une somme dérisoire. On échange des regards et sourires avec un couple thaï en face de nous. On ne se parle pas car ils ne connaissent pas un mot d’anglais, mais à un moment, la jeune femme arrête la vendeuse de fruits et lui prend 2 sachets de mangues coupées, qui se mangent encore un peu vertes et avec du sucre épicé. Je n’y prête pas vraiment attention, et là elle me tend l’un des 2 sachets. J’étais très touchée par ce geste, même si ce n’est guère étonnant tellement ils sont globalement attentionnés, souriants. Ça rendu le trajet beaucoup moins pénible !

Arrivés à Sukhothai, le premier royaume des Thaïs, on retrouve nos amis Christiane et Patrick rencontrés à Ayuthaya et on les quitte le temps d’aller dîner.
Au moment où on s’apprête à trinquer pour nos 13 ans, on entend des crissements de pneus, un bruit d’impact et des hurlements. Un petit garçon venait de se faire renverser par un pick up qui n’avait pas allumé ses phares…Eric commence les 1ers gestes de secours (Merci la Croix Rouge), heureusement le garçon, un touriste chinois de 12 ans, est conscient. Les secours arrivent assez vite et on retourne à notre table secoués par l’évènement.

Le lendemain on visite à vélo le parc historique et les alentours. C’est époustouflant, même si ce jour là le temps est couvert. Ça confère un peu plus de mystère au site.

Le soir on se rend dans un bel hôtel avec un bungalow reservé pour notre anniversaire (Merci le Studiooooo !!!!), et à peine le temps de me poser autour de la piscine, les parents du petit garçon chinois qui y logeaient aussi, nous demandent des les rejoindre pour nous offrir un verre pour nous remercier..!
S’en suit une soirée merveilleuse ! Le garçon n’a quasiment rien, juste 2 petits pansements 🙂 Ils nous offrent à boire, à manger, ne nous lâchent plus !
On en sort ivres mais ravis, et on rejoint plus tard notre belle chambre 🙂

Voilà les 3 albums photos :
Ayuthaya
Lobpuri
Sukhothai

To be continued : Chiang Mai et Chiang Rai, derniers stops avant le Laos !

Publicités

9 réponses à “Ayuthaya, Lobpuri & Sukhothai

  1. J’adore ta manière de raconter votre périple !! On a l’impression d’y être ! Gros bisouuuuuuuuuuus !!!

  2. Plus de peur que de mal heureusement. Ils nous ont boen rincés pour nous remercier , on est repartis bourés en ayant mangé le fameux durian qui pue plus que mes pieds…bref , inoubliable moment !

  3. c ta marraine, aurelie je n’arrete de regarder votre parcours c magnifique ce que vous avez osé entreprendre, jevous souhaite une bonne continuation et vous fait de grs,grs bisous surtout continuez a nous ravire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s