Chiang Mai, Chiang Rai…Tout plein de Chiang quoi !

Où en étions-nous ? Ah oui, Sukhothai…
On part un peu trop vite et donc un peu frustrés. Les billets pour notre départ à Chiang Mai sont déjà payés et on réalise trop tard que l’on est passé à côté du bouddha assis géant…On a pourtant pédalé tout autour, sans le voir…Tant pis, en même temps les bouddhas, ce n’est pas ce qui manque ici !
Lendemain matin : départ pour Chiang Mai, toujours avec Christiane et Patrick 🙂

Arrivés en 3h, on file déjeuner dans une cantine locale mentionnée dans le Lonely Planet. Une merveille !

Quoique les plats ne soient pas assez copieux à notre goût…On y mange l’une des spécialité de la région : le khao soi. C’est un plat d’origine birmane, une soupe de lait de coco et pâte de curry avec du poulet et des nouilles aux œufs croustillantes.
Presque repus, on part déambuler dans le marché du dimanche, qui est vraiment tentaculaire ! On s’y est promené de 17h à 22h sans pouvoir tout voir. En même temps, les nombreux étals de nourriture nous stoppaient sans cesse…
On en profite pour voir la ville de nuit, les ruelles et les temples éclairés.

Second jour à Chiang Mai, on réserve notre trek de 3 jours pour un départ le lendemain matin, puis on part visiter en scoot les temples de la ville. Des plus beaux et anciens (datants du XIIIe et XVe) aux plus modernes et kitsch, il y en a pour tous les goûts, même les moins sûrs. Globalement, Chiang Mai est une ville dans laquelle on s’attarde volontiers tant l’atmosphère est agréable. On regrettera néanmoins que le quartier des backpackers soit souvent peuplé de pseudo-hippies dédaigneux…

Le soir, on se fait tous les 4 un dîner italien avec pizza et vin rouge ! Ça fait du bien…Mais pas au porte-monnaie !

Puis c’est le départ pour notre Trek de 3 jours. Ça commence plutôt mal…La balade à dos d’éléphant d’1h dans la jungle se tranforme en 30 min devant la jungle.Ok…Mais une fois que la marche commence, on réalise qu’on s’est pas foutu de notre tête. On est seuls pendant les 3 jours (hormis quand on passe par un camp pour déposer les randonneurs qui ne faisaient que 2 jours), on est “hors des sentiers battus” et c’est même assez éprouvant !

On passe la première nuit dans une des tribus Hmongs. Ils ne nous calculent pas mais Eric y va avec la mini-caméra et là ils dérident ! Nous les filles on y va plus tard, trop timides, mais on s’asseoit autour du feu avec les femmes et on glousse…On ne sait pas trop pourquoi bien entendu puisqu’on ne se comprend pas vraiment 🙂 Mais on a passé un bon moment c’est l’essentiel.
La suite de la soirée on la passe avec notre groupe de 10 randonneurs du dimanche, très sympathique, et une guitare mal accordée ! Puis dodo à 21h…Quand je vous dit que c’était éprouvant !

2ème jour de trek : douche dans une cascade où Eric a failli perdre sa chaussure (Merci Paul !) et de nouveau de la marche, mais à 3 cette fois. Les autres sont rentrés mais Eric, Rita (the crazy old american lady !!) et moi on s’accroche. On fait davantage connaissance avec Cha, notre guide et ancien moine bouddhiste.
Le paysage est toujours aussi beau mais différent. Hier les fôrets de bambou et la végétation luxuriante, aujourd’hui des points de vue imprenables sur la vallée de Chiang Mai.

On grimpe jusqu’au village Lahu où on dormira à nouveau dans une hutte de bambou mais cette fois sans éléctricité. Du coup le ciel étoilé est impressionnant, on reste bloqué devant ce spectacle une bonne heure qund passe une météore…Quelques secondes de passage d’une boule de feu qui vient se désagréger sous nos yeux, forcément ébahis.

Puis dîner aux chandelles autour du feu de camp et Cha nous demande des explications sur la religion catholique. Les explications le seront elles nettement moins, on en finira par la déduction suivante : “Joseph : no dick”. Je n’irai pas plus loin…

Et pour le dernier jour : on se baigne dans une autre cascade et passe par un camp d’éléphants bien plus sympa avec une petite éléphante en liberté qui n’arrive pas tout à fait à manier sa trompe pour ramasser les bananes…Trop chou 🙂 On finit par un tour à la con sur un radeau de bambou, mais bon ça nous repose…
Une nouvelle journée à Chiang Mai et une discussion d’1h avec un moine dans un temple plus tard, passe une dernière soirée avec notre Rita qu’on “KIFFE” et puis on part pour Chiang Rai.

On le regrette un peu car on se rend tout de suite compte que la ville est beaucoup moins sympa même si elle constitue un bon point de départ vers le Triangle d’Or et la frontière Laotienne.
Heureusement, on y retrouve Christiane et Patrick avec qui on fera une bonne virée moto vers Mae Chiang pour y traverser 2 tribus Akha, puis Chiang Saen, charmante ville à la pointe nord du pays, au bord du Mékong avec un ravissant temple et un Chedi du XIII.

Ravis de notre journée, on le sera moins pour le retour tardif où on se pelera sur nos motos à esquiver les thaï roulant à contre-sens dans le noir. Promis on ne le fera plus !
On se console le soir pour le nouvel an chinois avec de la bonne street food au marché de nuit et des danses tradi avec les thaï qui font la fête.
C’est pas compliqué : ils dansent en rond, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre des danses aux chorégraphies répétitives. Christiane et Patrick, tous 2 profs de danse, nous aide un peu, et on est lancés ! Et puis si un des danseurs est saoul, un type est chargé de le sortir fissa de la ronde !

Mais le lendemain on les quitte, eux descendent et nous on monte vers le Laos…On passe cette dernière journée au Temple Blanc, le fameux temple érigé en 1997 (et pas encore fini) par Chalermchai Kositpipat, artiste thaï.

Constat : un peu déçus par l’absence d’âme de ce lieu (Disneyland’s like) qui certes détonne par rapport aux temples kmères, où un mec te hurle dessus avec son mégaphone si tu marches pas bien comme il faut là où il faut. Les fresques à l’interieur figurant Bush, Ben Laden, Star Wars et cie nous font sourire m’enfin bon…A voir mais ne pas avoir de grandes attentes je pense.

On en repart avec Nadine cette fois, une jeune suisse partie pour quelques mois aussi et rencontrée le matin même.
On finit par un foot massage, un bon dîner et pas mal de Chang beer comme toujours..!

On finira ce séour en Thaïlande à Chiang Khong (avec notre dose de Chiang machins/machins Chiang), à la frontière du Laos, dans une guest-house de rêve au bord du Mékong.

Voilà les photos :

Chiang Mai+ Trek

Chiang Rai / Mae Chiang / Chiang Saen et Chiang Khong

Et la suite : la traversée du Mékong en 2 jours pour Luang Prabang, au Laos.

J’essaie de vous faire un petit bilan de notre séjour en Thaïlande avec nos “On a aimé” / “On a pas aimé”. Enfin si j’en ai le courage !

Ah et pour les défis on vous oublie pas mais…On a  mal géré le son de la caméra et même quand on arrive à avoir un son correct on arrive pas à les uploader…Vivement que le Netbook arrive !

Publicités

6 réponses à “Chiang Mai, Chiang Rai…Tout plein de Chiang quoi !

  1. cool l’article on s’y croirait..tu nous raconteras plus en détails en rentrant! j’ai plein de questions! tu m’as fait rire avec ta dans du nouvel an chinois! biz

  2. cool l’article on s’y croirait..tu nous raconteras plus en détails en rentrant! j’ai plein de questions! tu m’as fait rire avec ta dans du nouvel an chinois! biz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s