Slow Boat to Luang Prabang : notre douce arrivée au Laos

Après 20 jours passés en Thaïlande, on passe la frontière laotienne pour embarquer à bord du Slow Boat.

Ce bateau parcourera en 2 jours les 300 kms sur le Mékong qui nous séparent de Luang Prabang.

Avant on se dépêche d’acheter des coussins, ayant entendu qu’on serait installés sur des bancs en bois, voire parterre.

Et puis finalement on découvre des sièges de bus installés dans le bateau ! Mais pas fixés au sol bien entendu, sinon c’est pas drôle…

On est pas trop mal installés en fin de compte, et on profite des paysages magnifiques.

2 jours à contempler montagnes, roches qui émergent de l’eau, buffles qui se baignent…Et puis les femmes qui se lavent dans la rivière, les enfants qui suivent le bateau en courant et les hommes qui pêchent.

C’est très sauvage, et le seul village que l’on croise c’est Pakbeng, où nous passons la nuit. On y rencontrera nos 4 compagnons de route pour les jours à suivre : Lysandre, Johanna, Léa et David. Et oui, encore des français !

On trouvera tous les 6 une guesthouse bien sympa à Luang Prabang où on restera 4 jours avec au programme :

Visite des temples de la ville, balades sur les rives du Mékong, chutes d’eau de Kuang Si, et lever à l’aube pour observer le rituel du reras (l’aumône des bonzes qui chaque matin, marchent dans les rues de la ville pour mendier leur nourriture, comme l’avait fait le Bouddha).

On y profite aussi d’une “cantine” au marché de nuit où pour 10 000 kips (1 euro), on remplit son assiette d’une montagne de nourriture proposée sous forme de buffet. C’est un peu le Flunch local quoi. La différence c’est que là c’est bon.

Et bien entendu, on arrose le tout de la fameuse Lao Beer

Et après les massages Thaï, il nous faut comparer avec le massage Lao.

Verdict : c’est encore plus mieux 🙂

Globalement, Luang Prabang est une ville aérée, sans aucun building, où il fait vraiment bon vivre si on oublie le choc des prix post-Thaïlande.

Ici, mais comme partout ailleurs au Laos comme on le verra par la suite, tout est bien plus cher.

C’est un des pays les plus pauvres du monde, mais qui a bien compris comment profiter du tourisme. Il est donc assez dur de marchander, d’autant que comme le pays n’est pas encore doté des énormes infrastructures touristiques de sa voisine thaïlandaise, le jeu de la concurrence ne fait pas encore baisser les prix.

Bref, notre budget va se prendre une petite claque… Mais l’attitude ULTRA (!) détendue des Laotiens, les bonnes baguettes de pain (au Nutellaaaaaaaa), les joueurs de “pétangue” et les couchers de soleil nous feront vite oublier ce trou qui va se creuser dans notre porte-monnaie 🙂

Et les photos :
Slow Boat
Luang Prabang
Chutes de Kuang Si

A très vite pour notre virée à Muang Ngoi !

Publicités

2 réponses à “Slow Boat to Luang Prabang : notre douce arrivée au Laos

  1. coucou
    et ben dis donc on s’en paye du bon temps!! c’est magnifique.
    et ça donne envie d’y aller ,je suis vraiement très heureuse pour vous.
    Vous aurez de quoi raconter à vos enfants!!!!!! ca c’est cool.
    bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s