La Baie d’Halong terrestre

Avant d’aller sur la vraie baie d’Halong, on commence avec Tam Coc et Trang An.
Sous la grisaille et parfois du crachin…

Notre ville dortoir, Ninh Binh, est tellement humide que l’on dort dans des draps à peine secs. Beurk.
Tam Coc, site le plus touristique, vaut pourtant le détour.

Le village regroupé en coopérative compte essentiellement sur le tourisme pour subvenir à ses besoins.
Les villageois dirigent donc les balades en bateaux. Enfin les femmes surtout…Qui rament avec les pieds. C’est pas banal mais on dirait bien que ça fait moins mal au dos.


On traverse donc une rivière bordée de rizières à même l’eau, et les fameux pitons rocheux.

Les hommes pêchent au panier, debout dans l’eau dans leurs combinaisons en plastique pour ramener des crevettes.
La balade se ponctue par le passage au travers de 2 ou 3 grottes.

Au retour, on n’évite pas la vente insistante des nappes brodées et autres réjouissances. On décline gentiment et c’est le moment de passer au pourboire. Moment désagréable puisque bien sûr la somme donnée n’est pas jugée suffisante…
Au retour, on s’arrête pour goûter les spécialités locales, notamment la chèvre. Ben c’est bien bon ! (Sorry Romy ^^)
Le lendemain on part en vélo pour Trang An.

Déjà sur le trajet, de gros rochers absorbent notre champ de vision. Arrivés sur l’embarcadère, c’est l’afflux de touristes…Vietnamiens !


Ils ont un bonus à leur ticket d’entrée : les blancs ! On ne passe pas inaperçu vu qu’on est les seuls occidentaux, alors tout le monde nous sourit, nous salue et se cachent la bouche de leurs mains ensuite pour ricaner 🙂
Ici le paysage est nettement plus sauvage et spectaculaire.

Les falaises rocheuses sont immenses et très vertes.

Pas de rizières qui bordent le chemin mais beaucoup de grottes impressionnantes traversées. Il faudra souvent baisser la tête pour éviter d’être assommés par des stalactites !


La balade est longue (environ 2 ou 3h je crois), interrompue 2 fois par des grimpettes sur terre pour voir des temples et observer le site depuis un plus haut point de vue.
Et là, pas de nappes à vendre. Et même un pourboire non rechigné.


En rentrant, on déjeunera d’un dim-sum viet’, gros beignet vapeur blanc fourré à la viande, légumes et oeuf(s) dur. Trop bons, d’ailleurs on se resservira !
Maintenant qu’on a fait la fausse baie d’Halong, il est temps d’aller voir la vraie. C’est parti !

Publicités

2 réponses à “La Baie d’Halong terrestre

  1. ca c’est sur pour être beau c’est beau, magnifique plutôt!
    dommmage que le temps ne soit pas au rdv.
    je vous envie mes loulous. et j’ai hate de voir la baie d halong suite;
    car si ces paysages sont magnifiques les autres doivent être époustouflants!!!!!!
    ah la la les veinards!!!!
    gros poutous
    maman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s