Rotorua, la ville qui fouette

Comme Sarah (private joke..) !

Photos !
Arrivés à Rotorua dans l’après-midi après avoir à profité encore un peu de la route sur la péninsule, on se met à la recherche d’un camping.
On en choisit un devant le Lac Rotoaira, avec kayaks et canards gratuits 🙂 Et en prime, un accueil extrêmement affable.
Une petite sieste, et on commence doucement avec le Kuirau Park pour se rendre compte de l’activité géothermique de la région. En effet, à peine arrivés on referme direct les vitres du van, ça pue sévère.

Un lac de cratères et des bassins de boue bouillonnent, et les vapeurs qui émanent nous attaquent les narines. Quelques maoris sont là, méditant devant les bassins. Mais ils ont pensé à leurs parois nasales ?!


Le lendemain matin, on visite le village maori de Whakawerawera (non, je n’ai pas ajouté de lettres par erreur !). Certes habité par une vingtaine de familles maoris, le folklore est aussi entretenu pour rapporter de l’argent.
Mais la balade permet de voir le geyser Pohutu (signifiant « grande explosion »), qui est en éruption au moment où on arrive (il se met en action toutes les heures environ, et ce pendant une quinzaine de minutes). Ses eaux peuvent atteindre les 30 mètres de haut. Son petit voisin le Prince of Wales Feathers commence son éruption juste avant.


On y voit donc les maisons traditionnelles, le Marae (maison commune) et les bains bouillonnants où habitants se lavent.
On continue avec Wai-O-Tapu Thermal Wonderland. Le terme « Wonderland » ne nous dit rien qui vaille, mais on y va quand même. Et on a bien fait !
Traversée de forêts de pins, terrasses minérales, bassins de boue bouillonnante et surtout des lacs de toutes les couleurs.


La Champagne Pool est la plus connue avec son eau turquoise d’une centaine de degrés, ses fines bulles qui remontent à la surface et ses rebords orangés.


Le long de la promenade on croise des terrasses de silice,

des lacs turquoise-vert, et un bassin vert-fluo, ce qui signifie qu’ils ont une forte concentration d’arsenic. On dirait un bac rempli de peinture fraîche !


Les traces jaunes présentes un peu partout sont elles dues à la présence du souffre.
On peut aussi voir le Lady Knox Geyser, actionné le matin à 10h15 pétantes, mais il n’est pas naturel évidemment. On s’en passera donc.
Et on finit la journée en beauté au Polynesian Spa pour se baigner dans les eaux thermales de 38 à 42 degrés, le tout avec vue sur le Sulfur Lake. Beautiful 🙂


Le soir, on se poste devant le lac de Rotoaira à nouveau. Un signe indique plus loin qu’il est interdit d’y passer la nuit mais encouragés par la présence d’un autre van, on y reste.
Ils sont pas si méchants les Rangers de toute façon ?!

Parano ou pas, je suis réveillée le matin, persuadée que quelqu’un a frappé à la porte du van. J’ouvre les rideaux, mais y a personne…
Tant mieux, on se préparera lentement, devant les cygnes noirs qui glissent tranquillement sur l’eau.


Après, on prendra la route direction un nouveau lac, mais pas n’importe lequel.
Celui de Taupo, soit le plus grand de Nouvelle-Zélande.

See ya ^^

Publicités

7 réponses à “Rotorua, la ville qui fouette

  1. Yo les z’amis !
    C’est magnifique et incroyable. Comment s’est passée la rencontre avec les maoris ?

  2. Je découvre ton blog via hellocoton et j’ai cliqué parce que j’avais adoré Rotorua 🙂 On était passés nous aussi par la péninsule de Coromandel (enfin, on l’a fait dans l’autre sens). Vous y êtes en ce moment ? Si c’est le cas, enjoy ! C’est magique la Nouvelle Zélande

  3. oh mais c’est de mieux en mieux!!! ya pas photo! que c’est magnifique, on reste bouche bee
    c’est super en photos qu’est ce que ça doit être en vrai! je n’ose même pas m’imaginer
    on ne doit pas avoir envie de partir, avec tout ça? a mon avis les paysages de chez nous ne doivent pas trop vous manquez; enfin si on peut appeler ça des paysages.
    buvez bien tous ces moments, car ce sont des moments magiques.
    gros bisous
    wilma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s