Une journée sur le Mordor

Levés à 6h, le ciel est tout bleu : c’est parti pour le Tongariro Alpine Crossing, qui est semble-t-il la « meilleure randonnée d’une journée en Nouvelle-Zélande ».
On a dormi à quelques kilomètres du Tongariro National Park, dans un endroit sympatoche…

Le parc comporte plusieurs volcans en activité dont le Tongariro, connu notamment pour avoir incarné Mordor dans la trilogie du Seigneur des Anneaux.
On y est donc, une vingtaine de kilomètres à parcourir depuis le camp de base.

Comme je le disais, le ciel est tout bleu. Partout, sauf en haut des volcans, qui retiennent les nuages.


En bas un panneau met fermement en garde les randonneurs : les conditions sont « extrêmes » en haut, et si tu n’es pas en bonne condition physique, retournes d’où tu viens.
Là on se dit « Ouais c’est ça ! ». Surtout que dès le début de la marche, tout est parfaitement balisé, alors pas d’inquiétudes.
Plus on monte, plus on s’embourbe dans le coton gris et plus le vent souffle.
Heureusement, on voit clair (pour l’instant).

L’environnement volcanique autour de nous est lunaire.


On passe à côté du Mont Ngauruhoe, direction le cratère sud puis le haut du cratère rouge.
Une fois les 2 000 mètres d’altitude atteints, on ne voit temporairement plus rien entre les fumées qui émanent des cratères et les rafales de vent qui brassent une bruine mêlée de poussière.
Il faut bien admettre que le panneau en bas ne racontait pas que des conneries.
On entreprend la descente, assez périlleuse dans ces conditions, mais la récompense arrive vite car on arrive devant les lacs d’émeraude.


Trois petit lacs turquoise se suivent et quelques mètres plus loin, un lac bien plus étendu au creux du cratère central.

Le Mordor se dresse juste derrière, bordé par des anciennes coulées de lave noires.


On attaque la descente, du côté du lac Rotoeira et Rotopounamou. La vue est top ici aussi !


On commence par petites foulées pour se réchauffer et on s’arrête de temps en temps pour profiter du paysage. La rando se termine par une balade sympa au travers d’une forêt.
Et nous voilà enfin arrivés après 5h de marche !
Sauf que note van est garé de l’autre côté, à 20 kms de là et que les navettes ne prennent pas de passagers qui n’ont pas pas réservé au préalable. Les boulets comme nous quoi.
Du coup des touristes indiens croisés pendant le trek emmènent Eric jusqu’au parking pour récupérer notre van. Ils n’ont qu’une place de libre dans leur voiture alors j’attends qu’Éric me récupère ensuite.
Quelle expédition, mais c’était top !
Maintenant qu’on a mal partout, on entame un bout de chemin en direction de Wellington 🙂

Publicités

9 réponses à “Une journée sur le Mordor

  1. Vous êtes presque prêt pour le kilimandjaro les amis 😉

    En tout cas je suis sur que vous kiffer grave votre trip !!

    Tjs pareil pour nous ici métro boulot dodo ce wk dépaysement total (lol) on va dans le sud voir notre Franky national et marier le Seb ( comme à la maison ) ça devrait être sympatoche !
    Petit concert de chinese man et deluxe en plein air et retour aux bercailles

  2. ah oui c’est bientôt!! le perou!
    alors là si vous êtes déjà entrainer ça ira pour la suite, y en a un qui aura pêut être plus de mal!!! c’est ton cousin il est pas entrainer lui! et la cousine aussi!
    mais bon ça devient bon pour eux! j-17 ! vous allez enfin pouvoir kiffer grave à 4 !!
    en tout cas que c »‘est beau tout ça, on regarderai tous ces paysages à l’infini
    gros bisous
    maman

  3. oups: j’oubliai, je vais demander à cyril si il a pas une petite place pour moi dans son sac!
    lol!!!!!
    bises
    wilma

  4. C’est bon ça !! Mais oui c’est vrai que la « saison » des mariages reprend lol ! Enjoy Chinese Man ! Ah et j’attends votre petit mail de news le 27 avril, hein ? 😉

  5. Le Kilimandjaro c’est au Népal..:) Et ça fait un peu loin là ^^
    Oui on les attend de pieds fermes mais on sera gentils avec eux, pas de treks en perspective !
    Aurel

  6. mais fuck ! On est des uber sportifs nous. Comment ça ça se voit pas!
    Pitié, arrêtez de nous blinder nos sacs.
    Mais comment va t’on décoller sinon ? lol

    Hé les zamis, moins de deux semaines. C’est que ça commence à sentir bon tout ça.
    bises

  7. Rooo l’autre hé, un pov’ chargeur et une plaquette de médocs et tu vas rester cloué au sol ?! Yeah sooon ! Ah tu peux ramener un truc en plus en fait : demande à Aurélie de ramener un jeu de société genre time’s up ? On a déjà un jeu de cartes sinon. Mais bon, faudrait pas que ça vous empêche de décoller hein…:D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s