Le désert d’Atacama (armée…!)

Okayyy, c’est pas drôle

Tout à l’avant du bus, on s’endort, les pieds sur les vitres géantes.
Au petit matin, on ouvre un œil : le désert s’étend devant nous. Nos voisins chiliens se réveillent aussi et les discussions de la veille se poursuivent.
L’un d’entre eux, Julio, vit à San Pedro de Atacama et y loue des vélos. Parfait, on ira louer les nôtres chez lui.
Arrivés à San Pedro, village au murs en adobe, on va se chercher quelques bières et on prend nos quartiers dans notre auberge pour la nuit. Au passage, c’est l’hostel Sonchek, une très bonne adresse.


Le lendemain, on traîne le matin. Réveil tardif et discussion Skype.
On va comme prévu chercher nos vélos, puis on s’attaque à la Valle de la Muerte. Qui n’a en fait rien à voir avec la mort, mais est une déformation de la Valle del Marte.

Les paysages rouges et les dunes écorchées font en effet penser à Mars. La progression est parfois pénible à cause du sable, et carrément impossible pour monter jusqu’au Mirador. On laisse donc nos vélos de côté le temps de s’y rendre et d’apprécier la vue.
Les collines de sable en pointes formées par le vent contiennent des couches de sel brillant comme du diamant. En premier plan cette terre rouge et en arrière plan, les sommets enneigés.
En repartant, on constate qu’on aura pas assez d’eau pour aller plus loin aujourd’hui. C’est que ça cogne dans le désert !
On rentre faire le tour des agences pour réserver nos excursions des jours à venir. On ne va en effet pas pouvoir s’en dispenser car certains sont assez loins, et il nous faudrait louer un 4×4 pour y accéder par nous-même et ce serait bien plus cher.
On partira d’abord voir la Vallee de la Luna. Elle porte ce nom car elle est partiellement recouverte de sel. Et comme la saison des pluies a été exceptionnellement importante, les remontées de sel sont plus abondantes.
La roche a formé des statues naturelles de quelques milliers d’années, nommées les 3 Maries.

On peut y voir une Marie qui prie à droite, une qui tend les mains vers le ciel au centre, et à gauche…Plus rien en fait, parce qu’un bon petit français, il y a quelques années, a cru bon de grimper sur la roche qui s’est écroulée. Bien bien bien.
La vallée est vraiment impressionnante, dominée par ce qui ressemble à un amphithéâtre.


Puis on part assister à un coucher de soleil…Grandiose.


Le lendemain, on part pour la journée voir les lagunes. D’abord celle de Chaxa, nichée au centre du Salar d’Atacama. C’est une réserve naturelle de flamands roses, et c’était j’avoue ma principale motivation pour venir ici !


Puis on monte plus en altitude (4300m) pour voir les Lagunas Altiplanicas : Miscanti et Miniques.


Sur le chemin du retour, on croisera quelques vigognes, et des lamas. Ahhh, enfin !
Puis on se couchera tôt pour pouvoir être prêt le lendemain à 4h du mat’…A une centaine de km de San Pedro se trouvent les Geysers de Tatio, situés à 4300m eux aussi, et qui sont en activité que très tôt le matin. On y arrive vers 6h30 et il faut -15 degrés. On est vite réveillés quoi.


Le site est en effet très beau, les fumées émanent de partout mais…On s’attendaient à des éruptions d’eau un peu plus impressionnantes. Et pour cause, le guide explique d’emblée que les plus impressionnants se trouvent en NZ. Ah ben c’est pour ça qu’on est déçus alors !
Néanmoins, j’en profiterai pour aller me baigner dans les sources chaudes !
Les moments où on se déshabille avant de rentrer dans l’eau et où on en sort sont très désagréables compte tenu de la température extérieure. Eric lui me regarde faire, au chaud dans ses couches de vêtements !
Au retour on passe par un village « typique » mapuche, vous savez le genre d’endroits tous nazes qu’on est obligés d’aller voir quand on passe par un tour organisé. Ça ne nous réjouis évidemment pas, et pour cause ça n’a pas d’intérêt sauf les empanadas et brochettes au lamas !

Et puis on passe par des points où pas mal de vigognes nous regardent.


Une chilienne en tenue traditionnelle dira même à Eric, qui était sur le point de faire une photo, « N’y pense même pas ! » (traduction fidèle de la version originale espagnole par Eric DAVID).
On rentrera s’écrouler dans nos lits, profiter d’une dernière journée à se prélasser et manger un pastel de choclos avant de partir plus au nord, à Iquique.

Publicités

9 réponses à “Le désert d’Atacama (armée…!)

  1. Un petit moment que je n ai pas fais de commentaire alors je reviens enfin 😉

    Franchement c est juste grandiose tout ces paysages vous en prenez certainement bien plus dans vos têtes que sur le blog mais franchement votre trip donne trop envie

    En tout cas ça fait déjà 4 mois et demi que vous êtes partis le temps passe vite mais vous nous manquez grave les amis

    Vivement les retrouvailles

    Et joyeux anniversaire à tous les 2 mes amis

    Gros bisou

    Nono

  2. yes!!
    super le coucher de soleil! c’est bon le lama?oups!
    on vous voit habillé et pas trop, c’est quoi le climat froid le matin et chaud la journée?
    alors como estais? bien, muy bien?
    Et cette neige elle est là toute l ‘année?
    C’est vraiment sublime. bon j’espère aus vous avez passés un très bon anniversaire en compagnie des petits loups Pinto? Et que vous avez reçus mes messages?
    Gros bisous à bientôt !!!

    Wilma

  3. ouch, les paysages grandioses n’en finissent pas par ici, du rêve une fois de plus…
    merci à vous pour les images que vous déposer dans nos têtes, jvous kiffes, vous êtes mes héros, joyeux anniiiv et plein de biiises

  4. Oui est chaud en journée froid la nuit, et oui les glaciers sont permanents !
    Pour les messages, nous n’avons rien reçu, que votre mail. En tout cas merci bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s