Le retour. Mais revient-on vraiment ?

Après ces quelques mois qui nous séparent de notre voyage, ce dernier nous paraît déjà bien loin. Et pourtant, on est pas encore réellement revenus dans nos esprits (Mais reviendra-t-on vraiment ?!).

De mon côté, j’ai rapidement retrouvé un poste en agence à Paris (ou presque), que j’ai décidé presque aussi rapidement de quitter. Mon mââri lui, travaille à Hambourg pour quelques mois, j’en reparlerai prochainement 🙂

Comme vous avez pu le constater, l’interface du blog a un peu évolué. Finis la lune de miel, mais pas les voyages ! Désormais, je vous donne donc rendez-vous pour des escapades en tous genres: city breaks, voyages en sac à dos et des idées pour voyager depuis chez vous. Partants ?

Mais avant tout, voici un petit bilan de notre Lune du Monde, que j’aurais du faire biiiiien avant. Mais bon, hein.
Alors pour répondre à LA question la plus posée et la plus redoutée :

  • Quel pays vous avez préféré ?

Question à laquelle on ne sait jamais quoi répondre ! Parce qu’on les a tous préférés ! Si, c’est possible. Parce que des préférences on en a eues, mais chacun des pays a été notre préféré pour des aspects distincts.
Voici donc de façon (relativement) sommaire les plus et les moins de chacun des pays traversés.

1. Thaïlande

Thaïlande

Thaïlande

> Les plus :

  • L’accueil chaleureux, le sourire des thaïlandais
  • La cuisine ! Ah, les pad thaï…
  • Le rapport qualité/prix de la vie
  • La « liberté » des lady boys. Enfin liberté factice puisqu’il y a encore de nombreux postes qui leurs sont interdits, comme l’administration, les postes en aéroports, l’hotessariat, etc. Ils sont plus ou moins limités aux places de masseuses, esthéticiennes…Mais les choses continuent à évoluer, et dans le bon sens.
  • Le débit Wifi et son omniprésence ! Quasi chaque café, auberge, échoppe a son réseau wifi gratuit.

Ne manquez sous aucun prétexte :

  1. Le tentaculaire marché du dimanche à Chiang Mai
  2. Un trek de 3 jours minum dans la région de Chiang Mai ou Mae Hong Son
  3. Arpenter à vélo les sites de Sukothaï, Ayutthaya et Chiang Saen

> Les moins :

  • Le tourisme de masse, l’économie étant toute tournée en ce sens.
  • La prostitution…
  • Le kitsch !
  • Conduite de nuit : même si les routes sont bonnes, évitez de conduire votre moto la nuit. On s’est ai fait de grosses frayeurs entre les gens qui roulent à contre sens, les voitures garées sur la voie rapide, tous feux éteints…

A éviter :

  1. Faire un tour à dos d’éléphant : leurs conditions de détention sont épouvantables et ne font que répondre aux demandes des nombreux touristes en quête d’exotisme. Lors de notre trek dans la région de Chiang Mai, nous y avons eu le droit et sincèrement, je regrette d’y avoir cédé. Le must, c’est d’aller passer quelques jours dans une réserve pour s’occuper des éléphants, mais en liberté.
  2. Aller voir les femmes girafes (long neck tribe) : autre passage obligé des tours opérateurs peu scrupuleux, qui perpétue un marché malsain. Ces villages créés de toute pièce sont de véritables zoos humains qui reçoivent chacun une petite centaine de visiteurs par jour. Ces femmes continuent à perpétrer ces traditions uniquement pour le tourisme, ce qui empêche les fillettes d’aller à l’école par exemple. Bref, passez votre chemin si vous ne souhaitez pas contribuer à ce genre de travers.

2. Laos

Laos

Laos

> Les plus :

  • L’authenticité à tout points de vue. L’accueil, l’hospitalité, le sourire les Laotiens.
  • La tranquilité et la nonchalence des laotiens : on apprend à vivre au ralenti, parfois même à l’arrêt 🙂
  • L’héritage français : l’occasion de renouer avec la baguette (et le nutella), le pastis et la pétanque ! A Vientiane, les rues sont indiquées en français.
  • L’importance du Mékong et les spectacle magiques qu’il offre comme les buffles qui s’y baignent, les familles qui y font leurs toilettes au crépuscule, les dauphins d’eau douce qui remontent prendre de l’air… (et j’en passe)

Ne manquez sous aucun prétexte :

  1. La descente du Mékong en slow boat, de Chiang Khong en Thaïlande, jusqu’à Luang Prabang.
  2. Passer quelques jours à Muang Ngoi
  3. Louer une moto et partir 3 ou 4 jours faire le tour du Plateau des Bolovens

> Les moins :

  • L’hygiène. Estomacs fragiles, prenez vos précautions. A Don Det, vous pourriez même apprendre à apprécier les fourmis qui grouillent dans vos plats.
  • La sécurité/santé : ce n’est pas le moment d’avoir un accident ou un pépin de santé. Les hôpitaux sont rares et les conditions très précaires.
  • Le rythme de vie : n’y allez pas en coup de vent, vous seriez très déçus et frustrés. Les trajets sont très longs et souvent pénibles. Pour se restaurer, on peut parfois attendre 1h pour un simple sandwich. Je vous l’ai dit, ils vivent à la cool ! Bref, prévoyez 3 semaines minimum ! 1 mois complet, ce n’est pas du luxe.
  • Le débit Wifi ! On vous dira souvent qu’il y a le wifi, mais en fait non. Ou alors 15 min dans la journée. Si vous avez des fichiers lourds à uploader par exemple, faites le plus tard.

A éviter : Vang Vieng : Bon, c’est un faux conseil, parce que de toute évidence c’est une très jolie région. Mais « polluée » par la débauche occidentale, qui bien entendu, affecte beaucoup les coutumes et mœurs des locaux. Bref, on a préféré aller à Muang Ngoi et on ne le regrette pas !

3. Cambodge

Cambodge

Cambodge

>; Les plus :

  • Les auberges de jeunesse, les hôtels : des chambres nickel, un service impec’ pour un prix dérisoire.
  • Le sourire des cambodgiens, leur sens du service, leur hospitalité.
  • L’Histoire. Certes tragique, encore très fraîche, l’histoire de ce pays est très riche. Comme ailleurs vous allez me dire ? Oui mais ici les stigmates sont encore visibles et palpables, pas moyen d’y échapper.
  • L’héritage français : pas mal de cambodgiens seront fiers de vous montrer leurs notions de langue française, ce qui vous donnera une bonne opportunité pour entamer la conversation.

Ne manquez sous aucun prétexte :

  1. Les temples d’Angkor bien sûr !
  2. La campagne khmère, magnifique.
  3. Les villages flottants et sur pilotis.
  4. Goûter au crabe au poivre vert à Kep.

> Les moins :

  • Les transports, assez laborieux.
  • Les paysages sont magnifiques mais peu variés, il y a peu de reliefs.
  • Le plat du pauvre : ni moins qu’un hâchis de poulet entier avec du riz, la viande et la carcasse en même temps.

A éviter : Partir seul hors des sentiers battus : pour cela, vous aurez besoin d’un guide local, car il reste encore beaucoup de mines anti-personnelles.

4. Vietnam

Vietnam

Vietnam

> Les plus :

  • Les splendeurs du Nord : Le site de Trang An (baie d’Halong terrestre), les rizières en terrasses de Sapa, et bien sûr la véritable baie d’Halong.
  • Le patrimoine historique et culturel à Hoi Han et Hué
  • La cuisine ! Merveilleuse.
  • Le rapport qualité/prix de la vie.

Ne manquez sous aucun prétexte :

  1. Boire une bière maison dans le centre historique et anarchique de Hanoï, assis sur un petit tabouret, en regardant et en écoutant les centaines de scooters, cyclo-pousse, autos qui se croisent et klaxonnent.
  2. Passer une nuit sur un bateau dans la baie d’Ha Long.
  3. Pédaler de nuit dans Hoï Han, sous l’éclairage des lampions.

> Les moins :

  • La bruine, la pluie, l’humidité dans la partie Nord.
  • L‘accueil nettement moins chaleureux de prime abord. Mais il suffit de creuser un peu plus 🙂

A éviter :

  1. Réserver votre excursion dans la baie d’Ha Long avec une agence low cost. Les accidents sont apparemment fréquents, renseignez-vous bien.
  2. Attention aux embuscades si vous tentez de vous rendre à Haiphong (pour accéder à la baie d’Ha Long) sans passer par Hanoï.

5. Nouvelle Zélande (Ile Nord)

Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande

> Les plus :

  • Les kiwis (les néo-zélandais donc !), hyper accueillants et serviables
  • La faune et la flore en général : Kiwis, dauphins, oiseaux exotiques…Les zones non habitées sont très étendues, les moutons eux, sont plus nombreux que les humains.
  • L’activité volcanique et les palettes de couleurs de ses substances toxiques à Rotorua.
  • Les reliefs lunaires du Tongariro : les fans du Seigneur des Anneaux ne peuvent qu’adorer !

Ne manquez sous aucun prétexte :

  1. Wellington : condensé de la ville idéale, dynamique et culturelle, le tout en bord de mer.
  2. La route en camper-van. Sensations incroyables de liberté et d’intimité.
  3. Le saut en parachute au dessus du lac Taupo !

On veut y retourner pour : Aller sur l’île Sud !

> Les moins

  • Le coût de la vie…!
  • La route : très peu de grands axes donc faire ne serait-ce que 300 km peut facilement prendre 5h !
  • Auckland : rien de tel pour vous mettre le moral à zéro quand vous arrivez en NZ que ses rues mortes et aseptisées.

A éviter : Rien à signaler !

6. Chili

Chili

Chili

> Les plus :

  • La gentillesse des chiliens. On se fait des amis partout !
  • La diversité incroyable de ce pays étendu tout en longueur.
  • Le Carménère : un cépage français qui ne pousse qu’au Chili ! Et le vin chilien en général bien sûr.

Ne manquez sous aucun prétexte :

  1. L’époustouflant désert d’Atacama (le plus aride du mooooonde) ! Prenez votre temps, il y a beaucoup à voir.
  2. Valparaiso, véritable coup de coeur pour ce spot urbain-arty en bord de mer. Si vous y allez, passez donc une nuit à la Maison de la Mer !

On veut y retourner pour : Aller en Patagonie !

> Les moins :

  • Le coût élevé de la vie
  • La cuisine : dans notre budget on peut s’offrir des hot-dogs, des patates sous toutes les formes, du maïs, et basta.
  • La ville de Santiago : une vie locale dense et festive mais en dehors du quartier de Bellavista, nous y avons trouvé très peu de charme.

A éviter : Vous levez à 3h du mat’ pour aller voir les geysers de El Tatio si vous avez vu ceux de NZ auparavant : vous seriez un poil déçus.

7. Pérou

Pérou

Pérou

> Les plus :

  • Les tenues traditionnelles des femmes : polleras (jupes), souvent accompagnée d’une faja (type de ceinture large) de diverses couleurs. Sans oublier les ponchos et bonnets péruviens, le tout formant un joyeux festival de couleurs !
  • La diversité des paysages
  • La Vallée des Incas : très touristique mais chargée d’Histoire.

Ne manquez sous aucun prétexte :

  1. El sanctuario de Catalina à Arequipa. Une merveille.
  2. Le Machu Picchu et la montaña Machu Picchu : l’effet WAHOU est inévitable.
  3. Le trek de 3 jours dans le Canyon del Colca : vous pouvez y aller en solo, c’est assez bien balisé.
  4. Aller voir les condors au petit matin, à la Cruz del Condor en haut du Canyon del Colca

On veut y retourner pour : Faire un trek sur la cordillère blanche !

> Les moins :

  • L’accueil des péruviens. On retiendra le jour où perdus dans les montagnes, notre bus en rade, on faisait du stop et que les péruviens riaient sur notre passage avec leurs voitures vides, sans s’arrêter ! Mais il ne faut pas en faire une généralité…
  • L’altitude et les difficultés que cela peut engendrer. De notre côté, tout va bien, nous l’avons très bien supporté, mais il faut vraiment être très vigilant au moindre signe annonciateur du soroche, car ça ne pardonne pas. A Cusco, on respire mal, on s’essouffle très vite. Il faut donc faire les choses lentement.

A éviter : Faire le Chemin des écoliers en 1 journée pour vous rendre au Machu : il vaut mieux prévoir 2 jours en passant une nuit à Santa Térésa. Ou réserver via une agence à Cusco et prendre un package à 150 dollars comprenant l’entrée sur le site, le transport et la nuit. Mais dans ce cas vous louperiez la marche le long de la voie ferrée (de Hydroelectrica à Aguas Calientes) qui est bien sympa 🙂

8. Bolivie

Bolivie

Bolivie

> Les plus :

  • Les paysages de DINGUES !!!
  • La vie en mode hors norme : on a passé 90% de notre temps sur place à minimum 4000m d’altitude !
  • Le paradis exotique de Coroico. Mais attention aux moustiques, on est aux portes de l’Amazonie.

Ne manquez sous aucun prétexte :

  1. Le WAHOU ultime : les 3 jours dans le salar de Uyuni et le Sud Lipez.
  2. Randonner du nord au sud de la Isla del Sol.
  3. Faire une pause sur El Alto, le mirador qui surplombe la Paz. De jour et de nuit.

> Les moins :

  • Ici l’accueil n’est guère plus chaleureux si on ne creuse pas un tant soit peu.
  • Le site de Tiwanaku : il ne subsiste que très peu de choses. Il faudrait y aller sous ecsta pour développer son imagination !

A éviter : Si comme nous vous vous rendez en Argentine depuis Villazon, attention aux arnaques à la vente de billets de bus ! Plus d’infos ici.

9. Argentine

Argentine

Argentine

> Les plus :

  • Les grands-grands-grands espaces !
  • L’extrême gentillesse des argentins ! Avec ces euro-latinos, vous ne serez jamais perdus !
  • Là encore, eh oui, la diversité de la faune et de la flore : régions tropicales, désertiques, urbaines, montagneuses, plaines….Vous pourrez croiser entre autres des lamas, vigognes, guanacos, coatis, pingouins, baleines en saison, et j’en passe…
  • La cuisine : des empanadas à tomber raides, la meilleure viande de bœuf du monde (!), accompagnée de bouteilles de vin peu chères et excellentes…

Ne manquez sous aucun prétexte :

  1. Louer une voiture pour partir à la découverte de la région de Salta et Jujuy
  2. Les chutes de Puerto Iguazu !
  3. Après quelques jours à Buenos Aires, allez prendre un bol d’air à Tigre, île créée par plusieurs petits ruisseaux sur le delta du Paraná.

On veut y retourner pour : Aller en Patagonie !

> Les moins : Le coût de la vie ! Les trajets en bus sont certes très confortables mais aussi extrêmement chers (par rapport au Chili. Bien sûr par rapport à notre mode de vie européen, vous gagnez toujours au change).

A éviter : Oubliez l’Aconcagua l’hiver, l’accès au site est souvent fermé à cause des chutes de neige.

Si vous avez lu ce billet jusqu’au bout, je vous vénère et vous adore. Sinon, le sort s’abattra sur vous et vous brûlerez en enfer.

A la prochaine, pour une escapade en Deutschlandie !</strong

Publicités