Un tour en Gwada pour fuir le froid ! 1/2

Un tour de 15 jours en Guadeloupe improvisé, c’est pas désagréable !

En décembre dernier, j’apprends qu’une de mes sœurs part en Guadeloupe, à St François exactement. Ma belle-mère travaillant pour XL airways France, la compagnie low-cost qui dessert désormais Fort de France & Pointe à Pitre, je saisis l’occasion de prendre un GP pour me rendre sur place !

Et j’ai eu raison, car de moi-même, je n’y serais probablement jamais allée. J’avais en effet certains à priori avant de partir :

  • Les îles, ouais c’est beau mais la plage et les cocotiers ça va 2 minutes
  • Les Guadeloupéens doivent en avoir ras-la-coco de voir les touristes débarquer et profiter des avantages certains de leur pays pour des vacanciers, qui sont, en tant que métropolitains, plus « considérés »(ahem…) par le gouvernement français.
  • Le tourisme doit sûrement ravager les côtes à coup de gros resorts cheap ou luxueux et autres « clubs merdes » où les pecnauds se retrouvent pour cuire au soleil toute la sainte journée, manger au buffet de l’hôtel, se plaindre, se picher au « all-inclusive » et finir la soirée, toujours au club, avec un spectacle ou autre animation à la gomme.
  • Et la typologie de touristes : crocs aux pieds, caleçon hawaïen, il y va parce qu’il y a du soleil et qu’il pourra continuer à parler français comme à la maison, mais bon, c’est vrai « qu’il y a un peu trop de noirs, non ? ».

Bref, j’avais quelques réticences. Mais beaucoup sont tombées. J’ai même été très agréablement surprise à bien des égards.

Bon déjà, des resorts, y en a pas des masses. A St François notamment, quand tu évites la Marina et ses cafés/bars pour touristes, tout va bien.

En revanche, désolée, mais au niveau du profil type du touriste, j’étais pas très loin…En outre la proportion du club du 3ème âge est sur-représentée. Mais ils ont leurs quartiers en dehors desquels il ne s’aventurent guère. Du coup, c’est très facile de les éviter.

Les Guadeloupéens/Guadeloupéennes, la vie locale

A peine arrivée à St François, je pars me promener sur le port prendre la température. Au bout de 5 minutes, on vient m’attraper le bras pour m’inviter à boire un verre. Ah ? A cette heure-ci ? (9h30 du mat’). Bon, ok ! Je passe donc la la première partie de la journée à discuter avec les gens qui passent (notamment pour prendre leur « décollage », comprenez, leur verre de rhum avant d’aller au boulot). Et force est de constater que les gens sont hyper accueillants. Bon, une fille seule ça aide sûrement.

Ensuite une fois ma sœur arrivée, on a la chance de se faire un peu escortée par un ami de mon oncle. Du coup, on connaît très vite tous les endroits pour sortir. Par la suite, pu moyen de faire un pas sans devoir aller dire bonjour à Untel & Untel, passer un petit moment à discuter. J’a-dore ! Bref, de bien belles soirées à boire un des ti punch ou planteur et se fendre la poire !

Les guadeloupéens sont également très soucieux de leur image vis à vis des touristes de métropole. Suite aux évènements de 2009 qui leur ont été très préjudiciables, ils font leur maximum pour être à nouveau attractifs. Et c’est clair qu’avec un tel accueil, on a forcément envie d’y retourner !

La culture

On arrive à la période du carnaval sans s’en être doutées auparavant. On a donc pu voir ce qu’est un déboulé : une joyeuse procession de groupes composés de danseurs, percussionnistes, certains maniant le fouet (Attention aux tympans..). Ça bouge pas mal ! Un exemple (de l’année dernière) mais qui illustre ce qu’on a vu.

DSC04911 SONY DSC SONY DSC DSC04940

Puis assister à des petits concerts de Gwoka, genre musical guadeloupéen principalement joué avec des tambours appelés « ka », né durant la période de l’esclavage. C’était alors le moyen pour les travailleurs dans les anciennes plantations de perpétuer la musique africaine. Une petite vidéo faite avec mon iPhone (Désolée pour la piètre qualité).

Et écouter du Zouk ! Ahhh ben oui hein. C’est tout de même poilant de parcourir l’île au volant de ta voiture avec du zouk à fond. Mes 2 tubes de l' »été » : « Le Coup de Soleil » de Marvin et « J’ai du mal à t’oublier » de Kim. Je ne me moque PAS, c’est pas mon genre (!). On peut rire quand même un peu hého ! Alors, quel est votre morceau préféré ?!

La cuisine

Rien que le fait de faire son marché est un bonheur. Au marché, tu renifles les épices (Pas trop près tout de même, on est pas des sauvages).

SONY DSC

Chez le primeur tu te retrouves con, à ne quasi rien connaître ou reconnaître : « Ah, ça c’est un concombre ??!! », « La vaaache, la taille de vos avocats !! ».Des fruits comme la carambole, la prune de cythère, la banane-dessert, la banane plantain, les bananes toutes toutes petites…

Tu apprends que le fameux gratin de christophine, c’est pas à l’adresse supposée « Chez Christophine » que tu vas aller le manger, comme je le pensais. Non, c’est le nom d’un légume…Ah la blonde attitude…Et un potiron, ici c’est un giromond. Bref.

80088751_o

Les christophines

SONY DSC

La carambole !

Et quand t’es courtoise et que t’es toute mimi à faire l’ignorante devant un tel étalage de curiosités, on te file 2-3 bananes bien mûres avec un mine attendrie. Testé & approuvé 🙂

Évidemment, je vais aussi vous parler de poissons. Parce que bon, sur une île, si tu t’enfiles pas du poiscaille, what else ?! Du poisson-perroquet, de la dorade, baliste, barracuda, poisson-coffre…

DSC05582

Sur le port, tout le monde attend son casse-croûte !

DSC05244 DSC05576 SONY DSC

Avec le meilleur pêcheur de l’univers, notre ami Eric ! On a d’ailleurs eu la chance d’être invitées chez lui et d’autres amis pour un BBQ avec ses produits et sa façon de les préparer…A se taper le cul parterre ma bonne dame !

DSC05260

Préparation des civets pour la fameuse sauce « chien »

DSC05326

Elle a pas l’air commode la dorade…

Dans St François, 2 adresses sont incontournables :

  • Chez Jacky, au Jack’s bar sur la place de l’Eglise et de la mairie, pour manger un poisson-coffre farci. C’est juste le plat le plus miam puissance 20 000 que j’ai mangé là-bas. Accompagné de gratin de fruit-à-pain et de bananes plantain, de riz créole et de petits légumes. Il faut penser à réserver pour ce poisson là, mais si Eric le pêcheur ne les a pas approvisionné au moment où vous y allez, ne passez pas votre chemin. Jacky cuisine super bien (Pour picorer en attendant votre plat, vous pourrez tester ses accras..!), et le reste de sa carte vaut le détour. Ah et il fait le meilleur planteur et le meilleur punch coco que j’ai bu ! Et pour ne rien gâcher, l’accueil est vraiment au top. Embrassez Jacky et Antoine-Etienne de ma part si vous y allez 😉
IMG_2538

Il fait flipper hein ? Pas pour longtemps.

  • Chez Pierrot, à côté du port, en face du resto « Les Pieds dans l’eau » : il faut réserver pas mal de temps à l’avance, mais le court-bouillon de poisson servi avec du dombré en vaut la peine.
SONY DSC

Ok, ça a l’air dégueu là. J’ai moi-même hésité un peu à le manger. Mais c’est super bon. Si si.

La Street Food :

SONY DSC

  • Le bokit : sandwich guadeloupéen frit dans une casserole d’huile de tournesol chaude. Le meilleur reste pour moi celui à la morue.
1005556784_small

Tu l’as compris, c’est pas ici que tu pourras faire un régime ou quelconque détox. Oublie.

  • L’agoulou : c’est le hamburger local, fait avec du pain brioché maison. Bon, j’ai pas testé puisque quelqu’un m’a dit que c’était encore plus gras que le bokit. Je n’ai pas voulu vérifier cette info par moi-même, par respect pour mes artères.
  • Le colombo de poisson/poulet : en principe tout le monde connaît ce mélange d’épices antillais équivalente au curry indien.
  • Les accras  à la morue : personne ne les fait de la même façon, ce qui t’offrira une excellente excuse pour goûter diverses recettes. Et pour finir de t’achever, c’est super pas cher (Attention à ne pas les acheter s’ils ne sont pas maintenus au chaud et si vous ne comptez pas les consommer de suite, car si vous les réchauffer au micro-ondes, c’est tout-mou-tout-dégueu).

antilles 053

  • Le sorbet coco/passion : fait au moyen d’une sorbetière traditionnelle, c’est une version mi-solide mi-liquide qui se mange avec un petite cuillère (Donc pas dans un cornet !). Trop bon !

DSC05131

  • Les jus de fruits frais : Ah bah là c’est l’exubérance, banane-ananas-maracudja-goyave-groseille, etc, etc…

SONY DSC

  • Et pour finir aujourd’hui….Le RHUM ! Ah ben vi…J’avoue que je n’ai pas souhaité aller visiter de distillerie. Maiiiiis, j’ai beaucoup d’expérience apéristique (Je t’ai déjà dit qu’ici j’invente les mots que je veux !) de ce produit….Ti punch classique, ti punch maracudja, punch coco, planteur, radical,..Et même sur les bananes flambées !

IMG_2518 IMG_2478 DSC05249

  • Et pour faire plus soft, y a la CaribDSC04909
  • Ou encore mieux, le jus de coco ! DSC05325 DSC05283

La prochaine fois, je vous parle de tout keske j’ai vu de bôôôôô !!

Publicités

3 réponses à “Un tour en Gwada pour fuir le froid ! 1/2

  1. De la daurade, de la daurade et encore de la daurade 🙂 Mais grillée sur la plage avec de la noix de coco après une belle randonnée, miam miam.

  2. je rentre de Gwada de jeudi dernier et je voudrais juste commenter sur passage sur le « jack’s bar chez jacky » ! da ccord à 20 000% !! jacky adorable et Etienne….de supers moemnts avec lui !! Autour de supers planteurs…traitres !!!!! (je passe les details !!)
    Mais il faut vraiment s arreter là bas !! d ailleurs il faut que j envoie carte et photo à notre ami Etienne !!!!

  3. Ahhhh j’suis super contente de lire ce comm !!! Tu as goûté son poisson coffre ? J’ai hâte d’y retourner juste pour aller leur claquer une bise, j’te jure 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s