Prochaine aventure : la reconversion professionnelle

La Lune du Monde m’a encouragée en ce sens : changer de métier. La gestion de projets m’a plu pendant quelques années et je ne regrette rien.

Mais à notre retour, mon envie d’exercer un métier réellement utile, qui rende un vrai service, a été plus fort. Accompagnée d’une volonté de repartir de zéro. Ayant un cursus universitaire en lettres modernes et l’envie de partager cette langue avec les étrangers, j’ai donc décidé d’entamer une formation afin de devenir professeure de français langue étrangère. Je laisse la parole à Mathilde de StudyGlobal qui va vous parler davantage de la reconversion professionnelle et du métier auquel je souhaite me destiner.

Ayant le privilège d’écrire un article sur ce blog, une courte présentation est de rigueur. Je suis Mathilde et je travaille actuellement pour StudyGlobal, agence qui offre l’immersion à l’étranger à travers des cours de langues. Nous proposons des séjours linguistiques sur mesure pour  juniors, étudiants ou professionnels, parmi 110 destinations. 

Changer de métier, de statut, repartir à zéro, la reconversion professionnelle n’est pas une décision à prendre à la légère. Pourtant en 2012, selon une étude d’Ipsos pour l’AFPA, plus d’un actif sur deux affirmait avoir déjà changé de métier ou de secteur d’activité au cours de son parcours professionnel.

Reconversion professionnelle, dans quels cas ?

On peut tout d’abord différencier deux types de reconversions, celles qui sont volontaires et celles qui au contraire, sont forcées. Dans le premier cas, il s’agit généralement de personnes qui ne sont pas satisfaites de leur milieu professionnel ou qui voient une opportunité intéressante se présenter.
Dans le second, de nombreuses raisons peuvent expliquer un tel changement, une faillite de l’entreprise, une délocalisation, un facteur personnel ou encore un licenciement. Mais peut importe le motif, une reconversion professionnelle est toujours une aventure qu’il faut savoir appréhender.

2468793723

Comment s’y prendre ?

Tout d’abord, il est indispensable d’analyser d’où vient cette insatisfaction qui vous pousse au changement. Ainsi vous pourrez déterminer avec exactitude ce que vous attendez de cette reconversion : un salaire plus élevé, plus d’épanouissement personnel et professionnel, de nouvelles évolutions de carrière, de meilleures conditions de travail ou une plus grande sécurité de l’emploi.
Un bilan de compétences professionnelles peut vous aider à faire le point sur vos atouts et vos capacités à changer d’orientation professionnelle. Certaines entreprises peuvent vous en proposer un, tout comme pôle emploi.

licenciement-reconversion-professionnelle-L-N46_ZV

Un changement de métier peut susciter quelques craintes et c’est normal, le processus est souvent long. Une fois qu’une personne a sa place sur le marché du travail, repartir sur les bancs de l’école ou commencer une nouvelle formation demande quelques sacrifices, du courage et beaucoup de motivation. Vous devez être conscient de ce qui vous attend : démarches administratives, coût de la formation, temps consacré à cette dernière etc. Il est également important d’être réaliste au cours de vos recherches sur les opportunités du marché, le but étant que ce changement se fasse de la manière la plus simple possible et sans trop d’obstacles. Mais ces effort ne sont pas sans récompenses, quoi de plus stimulant que tout quitter pour réaliser ses rêves (euh non, « PROJETS » !
), pour tout simplement se sentir mieux au quotidien. Et si vous êtes prêt à faire le grand saut, certains organismes peuvent vous aider dans vos démarches, tels que l’Afpa, des associations, voire même l’entreprise dans laquelle vous êtes actuellement.

L’examen DAEFLE, un exemple de reconversion

Nous avons tous autour de nous des exemples de reconversions professionnelles, il y a ceux qui cessent d’exercer leur métier pour partir faire un tour du monde ou un séjour linguistique en Angleterre, ceux qui se décident à fonder leur propre société, ou encore nombreuses sont les personnes qui souhaitent se tourner vers les autres après une carrière en entreprise, notamment à travers l’enseignement. Dans cet objectif le DAEFLE est particulièrement attractif pour les personnes en quête de changement. Cet examen permet d’enseigner le Français en tant que Langue Étrangère (FLE) et il est possible d’étudier chez soi par le biais du CNED. Les formations à distance sont un bon compromis pour les personnes matures, qui connaissent leurs méthodes de travail. Ainsi, après une
formation minimum de 10 mois, 480 heures d’apprentissage et un examen final ce diplôme délivré par l’Alliance Française, permet de changer de carrière. Les professeurs de FLE enseignent tous les aspects de la langue française : phonétique, prononciation, grammaire, aussi bien aux enfants qu’aux adultes, et quelque soit le niveau d’étude. Ces professeurs peuvent exercer en France, en donnant
des cours à des étrangers, dans diverses organisations : universités, organismes, associations ou structures organisant des cours d’alphabétisation.

fle-logo4

A l’étranger, l’Alliance Française emploie ces enseignants dans des ambassades ou bien des écoles de langue. Avec le DAEFLE, il est même possible de se spécialiser dans des domaines spécifiques (juridique, médical), un bon moyen de combiner son ancienne et sa nouvelle formation.

Nombreuses sont les personnes qui souhaitent changer de métier ou de statut mais qui n’osent pas sauter le pas, par peur du changement ou des obstacles. Pourtant si vous possédez l’envie et la motivation nécessaire, il s’agit là d’une opportunité incomparable pour repartir à zéro. Une telle aventure est un investissement pour l’avenir et permet d’envisager le futur sous un angle nouveau.

expression-classe2

Mathilde Conquédo – www.studyglobal.fr

Publicités

4 réponses à “Prochaine aventure : la reconversion professionnelle

  1. Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements…

  2. Se reconvertir dans le FLE est une très mauvaise idée quand on assite au contraire au mouvement inverse d’enseignants qui en ont ras le bol d’être méprisés tant sur la reconnaissance de leur diplôme que sur leurs conditions de travail indécentes. La vacation, ça suffit !!! Le label FLE cité ci-dessus est une mascarade qui ne garantit en rien le sérieux de la structure. Là encore, une petite recherche sur le net pour constater que dans la plupart des centres labellisés, les seuls salariés sont les membres de l’équipe dirigeante. Ça fait peur quand on parle de pédagogie !!! Réfléchissez bien, ce n’est certainement pas la bonne voie pour se reconvertir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s