Japan/Kyoto

      KYOTO, la « ville capitale »

Nous voilà donc au point d’orgue de ce voyage. C’est bien cette étape dont je rêvais le plus. Ancienne capitale impériale du Japon, elle fût épargnée par les bombardements de la seconde guerre mondiale.
C’est le centre culturel du Japon avec 2000 temples, palais, jardins japonais. Beaucoup de ces temples sont classés patrimoine mondiale de l’UNESCO. Ce qui rend la « sélection » très trèèèèès difficile car évidemment en 4 jours sur place, on ne peut en voir qu’une petite partie.
Kyoto est également reconnue pour la finesse et la délicatesse de sa cuisine, à fort juste titre !
Il y fait très chaud (environ 30 à 33 degrés lorsque nous y étions en octobre), et le fait de pouvoir visiter la ville à bicyclette est un vrai bonheur !
Vous l’avez compris, on a pas juste aimé Kyoto…On a A-DO-RE, on est en amour pour cette ville !
Comme je n’ai pas mes guides avec moi, il m’est très difficile de retrouver les noms de tous les temples et sanctuaires visités alors, je ne parlerai que des principaux. Et encore heureux pour vous en fait, sinon vous y êtes encore demain matin. Allez, petit tour d’horizon.

Temples et sanctuaires

  • Sanctuaire Fushimi Inari

C’est le plus grand sanctuaire de la secte shinto, dédié à la déesse Inari, déesse du riz. Les nombreux renards que l’on rencontre sont là pour protéger les récoltes de riz.

Sa richesse, ce sont ses quelques 10.000 toriis (ces portes qui séparent le monde physique du monde spirituel). Une balade d’environ 2h vous mène à travers bois, entre les arbres, sous les toriis. Ça grimpe, et il fait chaud comme je vous le disais 🙂 Les inscriptions que l’on voit sur les toriis sont les noms des hommes d’affaires, des sociétés ou de grands groupes qui les ont financés. Au dos de chacun d’eux, leur nom est inscrit sur chacun des poteaux ainsi que la date de pose du torii.

20131012_164042

20131012_170025

20131009_172744

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

20131009_182805

20131009_182054

20131012_165242

20131012_165346

20131012_170132

SONY DSC

SONY DSC

  • Kinkakuji : Pavillon d’Or

Le célèbre Kinkaku-ji plus connu sous le nom de Pavillon d’or car cette gracieuse structure est entièrement recouverte de feuilles d’or (Sans déconner ??!!).

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

  • Ginkakuji : Pavillon d’Argent

Malgré son nom, ce temple ne fût jamais recouvert d’argent. Qu’à cela ne tienne, on a adoré parcourir son agréable jardin zen parsemé de mousses et d’étangs, offrant une jolie vue sur la ville

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

  • Kyomizu dera

A l’est de la ville, voici le temple le plus imposant de Kyoto : le Kiyomizu-dera, sublime structure de bois, adossée à la falaise, tenant en équilibre sur d’impressionnants pilotis.

20131010_131129

20131010_133414

SONY DSC

SONY DSC

20131010_133001

SONY DSC

SONY DSC

  • Sanjusangen-Dô

C’est le temple de 125m de long aux 1001 statues de bois représentants des divinités bouddhistes, dont dix rangées de cent statues dorées de Senju Kannon. Il est interdit d’y prendre des photos, mais heureusement Google Images est là.

sanjusangendo001

OLYMPUS DIGITAL CAMERABalades

Pontochô-dori, ses restaurants, ses geishas et maikos (Surtout le samedi !)
20131009_194004
 20131012_202807
 20131009_194150
Enfin, à la tombée de la nuit, sillonnez les petites ruelles rues de Gion (juste à côté de Pontochô) le quartier historique de Kyoto dans lequel vous trouverez les belles maisons de thé en bois, au sein desquels se tiennent les dîners les plus raffinés. Vous aurez peut-être la chance d’y croiser également des geishas,, qui officient et vivent toujours dans ce quartier.
D’autres ruelles adorables pour se balader à pied ou à bicyclette…Mais dont je ne retrouve plus le nom…Mggh…
20131010_164731 20131010_164642 20131010_164603 20131010_164543 20131010_164525 20131010_164504
20131010_164258Et puis ces petites ruelles, au pied d’un des principaux temples, appelé les « nids d’anguilles » tant les maisonnettes sont étroites mais profondes. Le quartier est très touristique à présent et on y trouve beaucoup de boutiques en tout genres. Quelqu’un se souvient du nom de ce quartier ? Arghhh…Vivement qu’on rentre chez nous que ej remette la main sur nos guides de voyage…
SONY DSC SONY DSC
SONY DSC
SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Cuisine et rencontres fortuites

Le plus grand et heureux des hasards nous a conduit à aller boire un verre dans le restaurant de Dee, « Dee kitchen » sur la Pontochô-dori. Au début, on voulait juste se prendre un verre de vin de Kyoto pour l’apéro, ayant peur des prix des plats qui le soir dans cette ruelle sont triplés par rapport au midi. Mais l’accueil de Dee et Yuki, ainsi que l’ambiance avec les autres clients nous ont convaincus à rester dîner. Et quelle bonne idée !! Des mets d’une finesse rare, diverses sortes de saké, de bons vins…Un repas excellent ! Mais ça ne s’est pas arrêté là. Une fois tous les autres clients partis, Dee et Yuki ont tenu à nous offrir un verre au bar qu’ils possèdent en dessous du restaurant. Malgré la barrière de la langue, mais bien aidés par Google Translate et le langage universel du lever de coude, on a passé une bonne partie de la nuit ensemble, ainsi que chez une de leur charmante acolyte et mère spirituelle qui tient elle aussi un resto à 2 pas. Et cette soirée, on s’en souviendra toujours, croyez-nous ! On y est donc retourné une seconde fois, on a dîné à nouveau divinement bien, et on a repassé une soirée à refaire le monde et comparer nos différences culturelles en mode très éméchés 🙂

20131012_20490420131012_21375020131012_21375820131012_20443720131012_20425920131009_21520920131009_21244520131009_21124820131009_21040020131009_20554320131009_205042
Cette rencontre, c’est clairement l’un de nos plus fort coup de cœur de ce voyage. On a vraiment hâte de retourner les voir !! Entre temps, Dee a ouvert un 2ème restaurant, il faut donc absolument qu’on aille le tester 😉
C’est aussi à Kyoto que l’on a testé le Kaiten Sushi, c’est-à-dire : les restaurants de sushis sur plateaux tournants. C’est top, c’est bon, c’est ludique et pas cher ! On vous donne les codes couleur des assiettes : les bleues sont les moins chères, les vertes, un peu plus, les rouge davantage et les multicolores sont les plus chers par exemple. Mais chaque restaurant à ses propres codes. Les assiettes défilent avec le nom des produits épinglés. On se sert directement sur le plateau tournant et on paie à l’assiette. Les clients sont installés sur le comptoir qui borde le chemin du plateau et des robinets vous servent de l’eau chaude pour votre thé.
Eric et moi, on s’est enfilés je crois 25 assiettes à nous 2. Chaque assiettes comporte 1 ou 2 sushis en fonction de la finesse du produit. Ca fait beaucoup de sushis avalés, oui. Et bien, bières incluses, on a du s’en tirer pour 30€ à 2. Yassuuuuu !! (Génial !).
Voilà une petite vidéo du resto : http://youtu.be/j4StEz9p93E
20131011_210130
Publicités

2 réponses à “Japan/Kyoto

  1. Bonjour, Nous préparons un voyage au Japon, votre site simple, clair et sympathique est d’une grande inspiration pour nous, au-delà de toutes les infos que l’on peut trouver en ligne.
    Jolies photos des lieux et jolis clichés de vous également ! Merci ! Pat

  2. Merci beaucoup, c’est très gentil de venir partager vos impressions 🙂 Je vous souhaite un magnifique voyage au Japon, de toute façon, il ne peut PAS en être autrement !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s